Juin 2024
Edition # 159
LES GESTES VERRIERS / Patrimoine culturel immatériel

Le comité intergouvernemental de sauvegarde du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO réuni à Kasane (Botswana), du 5 au 9 décembre 2023, a décidé d’inscrire les gestes verriers sur la Liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Cette candidature, déposée par le Ministère de la Culture français, a été portée conjointement avec la République Tchèque, la Finlande, l’Allemagne, la Hongrie et l’Espagne.

Les gestes verriers désignent les pratiques artisanales et traditionnelles de production de verre et de cristal. Celles-ci regroupent la création de la matière, sa mise en forme à chaud grâce au soufflage ou au chalumeau et enfin, la taille et le décor à froid. 

« Parler des gestes verriers, c’est ainsi parler d’une vingtaine de métiers d’art », annonce Jérôme de Lavergnolle, Président de la Fédération du cristal et du verre et de la cristallerie de Saint-Louis. Fruit d’un travail collectif où chacun a son rôle à jouer, la production d’un objet verrier est un miracle de dextérité.

En France, ce sont quatre mille hommes et femmes qui chaque jour pratiquent, apprennent et transmettent les gestes verriers, parfois de génération en génération. De Baccarat à l’île de Bréhat et d’Arques à Biot, l’ensemble des régions françaises sont marquées par des traditions et une production verrières d’une incroyable diversité que font vivre les artisans d’art des ateliers, des manufactures, mais aussi des lieux culturels ou des centres de formation.

Pour la Fédération du cristal et du verre, cette inscription sur la Liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité est l’aboutissement de plusieurs années d’engagement. Elle espère qu’elle permettra au grand public de découvrir la beauté, la diversité et la créativité des arts verriers, dans lesquels la France s’est illustrée depuis des siècles et continue d’innover.

Cette pratique séculaire, ancrée dans les territoires, a généré un sens profond de la communauté parmi les verriers. Petits et grands acteurs sont liés par leur fidélité au verre, matière durable.

« L’esprit verrier est une quête de perfectionnement. Par différents moyens, on essaie toujours de s’améliorer, d’explorer, d’avancer. On se donne à son métier », raconte Frédéric Alary de la verrerie de Soisy.

La diversité des gestes verriers tient aux particularités physiques de la matière. « Le verre est le royaume de la chimie minérale et de l’oxygène, l’alliance de la terre, du feu et de l’humain. Le fabriquer, c’est laisser une trace dans l’histoire », explique Eric Brient de la Maison Baccarat. 

« Depuis dix mille ans, les gestes verriers ont accompagné l’humanité dans son développement », ajoute Jérôme de Lavergnolle.

Aussi, ils n’échappent pas aux préoccupations environnementales et sociales actuelles. Les entreprises du secteur ont déjà initié plusieurs actions en faveur d’une production plus durable.
« Nous devons évoluer avec notre temps. L’axe de protection des salariés est important, tout comme la réduction de notre empreinte environnementale notamment en termes d’émissions carbone », explique Xavier Capilla, Responsable environnement de la FCV.

L’inscription sur la Liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité est une véritable fierté pour l’ensemble des verriers qui voient aujourd’hui la reconnaissance de siècles à maîtriser leurs gestes. Verriers et cristalliers espèrent ainsi transmettre leur passion pour leur profession et donner envie aux plus jeunes de s’orienter vers ces métiers d’avenir. 

« Notre mission commune est de poursuivre la compréhension des savoir-faire et leur enseignement pour pérenniser la fabrication d’objets verriers en France », conclut Benoît Marszalek, directeur des opérations de Pochet du Courval.

Rappelons que la Fédération du cristal et du verre est un syndicat professionnel issu de la Chambre syndicale des Fabricants de Cristaux et de Verreries de France créée en 1873. Elle s’attache depuis plus de 100 ans à structurer la profession, à coordonner ses actions et participe activement au rayonnement des savoir-faire verriers. Adhèrent à la Fédération, les verreries et cristalleries françaises détentrices de savoir-faire rares inscrits sur la liste des métiers d’art fixée par l’arrêté du 24 décembre 2015.