Première couche qui recouvre un support, sur laquelle s'appliquent ensuite les couleurs.

Préparation des fonds (murs ou cloisons) par l'application d'un enduit anvant la pose d'une finition décorative. (papier peint, peinture...)

Dans une rive en arêtier, ardoise(s) biaise(s) placée(s) à la suite de l'arêtière. Dans une noue à 1 tranchis ou un renvers rond, ardoises biaises reliant le plan carré aux fendis.

Compréhension que tout phénomène caractérisant ou affectant un système du bâtiment (enveloppe thermique, paramètres de confort, orientation géographique) à une répercussion sur un autre et, inversement, que chaque bâtiment crée un état d'équilibre de ces phénomènes lui étant propre.

Partie horizontale du mur sur lequel vient reposer la fenêtre ou baie. Il est muni d'un renvoi d'eau destiné à éloigner les eaux de ruissellement des murs de façade.

Mettre à niveau une surface.

Forme élégante, en courbe puis contre-courbe, de la ceinture d'un siège ou d'une commode. Son apparition date de la Régence ( 1715 ' 1723 ) dessinée par l'ébéniste-sculpteur Charles Cressent. Ce profil rappelle l'arc d'arbalète du Moyen Âge.

Elément de ferme incliné suivant la pente du comble, recevant les pannes ou les liteaux.

Béton ou granulat, qui par sa forme, sa teinte et sa texture, participe pleinement à la qualité architecturale d'un ouvrage, par opposition à un béton caché, dont le rôle ne serait que structurel.

Pierre dont sont tirés les petits éléments plats, rectangulaires ou carrés, que l'on place sur les toits pour constituer la couverture d'un bâtiment.

Le mot " Ardoise " employé seul désigne exclusivement toute plaque issue du schiste ardoisier.

L'ardoise est une roche métamorphique. C'est la première étape de l'évolution de l'argile en mica. Cette pierre est tendre et sa couleur peut varier du blanc au noir, en passant par toutes sortes de gris, de rouges sombres et de verts.

Ligne saillante inclinée, droite ou courbe, formée pour l'intersection latérale de deux versants d'une toiture. Un arêtier est constitué de deux " rives en arêtier ".

Première ardoise biaise disposée au droit d'une rive en arêtier.

C'est une des matières parmi les plus abondantes qui recouvrent notre planète. Elle tire son origine de la croûte terrestre. Pour être classée comme une argile, la roche décomposée du type granit doit posséder des fines particules lui permettant d'être élastique.

Ce sont des dérivés, comme le kaolin par exemple, relativement directs de la roche "mère" feldspathique.

Elément en acier noyé dans le béton lui conférant une résistance à la traction. L'ensemble des armatures d'un béton armé constitue le ferraillage.

Structures en acier incorporées au béton permettant de donner aux ouvrages en béton armé leur résistance aux efforts de flexion et traction.

Croisement des fils de chaîne et de trame dans un certain ordre et une certaine proportion.

Entrecroisement des fils de chaîne ( tissage sur la longueur de l'étoffe ) et des fils de trame. Leur axe perpendiculaire est appelé droit fil.

Lame bombée dans sa longueur.

Essai de tenue et d'adhérence.