Terme d'étymologie incertaine désignant un meuble destiné à contenir et à exposer des plats et des victuailles.

A l'époque gothique, il était constitué d'un coffre à ouverture frontale posé sur une table; aux cours des siècles suivants, la structure se modifie : la partie inférieure, qui prend sa forme actuelle, est surmontée d'une étagère à plusieurs tablettes, protégée ou non par des portes vitrées. C'est sous cette forme que le buffet est adopté, sur-tout par la petite et moyenne bourgeoisie, comme meuble de salle à manger.