Résine synthétique résultant de la polymérisation ou de la copolymérisation de divers monomères acryliques et/ou méthacryliques avec souvent d'autres monomères. Forme récente de peinture, durable et séchage rapide, dans laquelle les pigments sont liés par une résine synthétique.

Capacité d'une peinture ou d'un produit d'étanchéité à s'accrocher à la surface du matériau. L'adhérence est sans doute une des propriétés les plus importantes pour un revêtement.

Substances incorporées à faible dose dans les peintures pour améliorer certaines qualités et caractéristiques.

Première couche qui recouvre un support, sur laquelle s'appliquent ensuite les couleurs.

La brillance ou pouvoir de réflexion d'un revêtement. Les peintures mates n'ont pas de brillance ; les peintures brillantes ont un brillant très visible. Les peintures semi-brillantes et satinées sont intermédiaires.

Autre appelation de pinceau

Pigment à pouvoir couvrant faible, économique, apportant des propriétés supplémentaires aux pigments colorés à fort pouvoir couvrant, donnant du corps à la peinture, et pouvant affecter de manière positive ou négative beaucoup de propriétés. Parmi les charges les plus communes, on trouve les kaolins, les carbonates de calcium et les silices.

Beaucoup d'intérieurs d'autrefois étaient passés à la chaux pour ses vertus de désinfectant. 

Formation de cloques creuses par perte d'adhérence et soulèvement du film de peinture.

Traces de pinceau dues à un séchage trop rapide du produit lors de l'application.

La dernière couche de peinture. Généralement appliquée sur une sous-couche ou couche de préparation.

Blanc, blanc cassé, beige clair et gris - les couleurs qui vont généralement bien avec toutes les autres couleurs.

Peuvent résulter d'une application trop importante de revêtement ou de son accumulation au niveau d'irrégularités de la surface à peindre (fissures, trous, moulures...)

Produit capable d'éliminer d'anciennes couches de peintures ou pour nettoyer les matériels.

Solvant ou matière composite utilisée pour retirer les huiles et les graisses d'un substrat.

Liquide simple ou mixte, volatile dans des conditions normales de séchage, incorporé en cours de fabrication ou ajouté au moment de l'emploi, pour obtenir les caractéristiques d'application requises sans entraîner de perturbations.

Résultat de l'addition d'un diluant (eau pour les peintures en phase aqueuse, solvants divers pour les peintures en phase solvant).

Fissures en écailles apparaissant à la surface de la peinture et qui provoquent le décollement ultérieur de la peinture. Peut être dû à un défaut d'adhérence, à l'application d'un revêtement dur sur une sous-couche souple, ou à l'application d'une peinture à l'huile sur une sous-couche non sèche.

Micro gouttelettes de peintures générées lors de l'application au rouleau.

Capacité d'une peinture ou d'un matériau étanche à s'allonger et à se contracter avec la surface, sans dommage et sans modification de son aspect. L'expansion et la contraction du support sont généralement causées par les changements de température et d'humidité.

Application d'une couche épaisse de peinture pour créer une texture.