Jouent un rôle fondamental dans la chimie de la céramique. Les alcalis sont basiques et, par exemple,l'acide borique et la silice sont acides.

Méthode d'application des couleurs ou des émaux à l'aide d'un aérographe.

Partie du four ressortant à l'extérieur et servant de foyer de combustion.

Feldspath sodique.

Essentiellement la soude et la potasse, également la chaux et la magnésie. Ce sont des fondants puissants dans les mélanges céramiques.

Appareil destiné à mesurer dans un four le pourcentage d'oxygène (O2), de monoxyde de carbone(CO) et de dioxyde de carbone (CO2).

C'est une des matières parmi les plus abondantes qui recouvrent notre planète. Elle tire son origine de la croûte terrestre. Pour être classée comme une argile, la roche décomposée du type granit doit posséder des fines particules lui permettant d'être élastique.

Ce sont des dérivés, comme le kaolin par exemple, relativement directs de la roche "mère" feldspathique.

Nom chimique du cobalt terreux et impur. Minéral composé de MnO2, chargé de Co, Mn, Ni, Al.

Se situe entre une atmosphère oxydante et réductrice (ni oxygène, ni oxyde de carbone).

Variété de quartz avec inclusion de mica et de fer.

Mélange d'eau et d'émail.

Nom anglais désignant les argiles, en général très plastiques.

Pâte liquide qui permet de réaliser des pièces par coulage. Elle est généralement constituée d'argiles, de défloculants et d'eau dans des proportions précises.

Ce dit d'un produit qui a sa température de cuisson de terre supérieure à celle de l'émail.

Carbonate de chaux.

Transformation de la matière par cuisson haute température.

Outil servant à la fabrication des pièces ou à leur conception.

Unité de grandeur de chaleur nécessaire pour élever de 1°C la température d'un gramme d'eau.

Désigne une teinte de vert déterminée.

Tout objet constitué notamment d'argile qui a subi des transformations chimiques sous l'action de la chaleur.