Revêtement de finition des façades monté sur une ossature. Il peut être constitué de plaques de métal, de pierre, de bois, de PVC...

Se dit d'un bâtiment considéré efficace au point de vue énergétique selon les normes les plus sévères. Sert également à désigner un bâtiment procurant une excellente qualité de l'air intérieur et dont les systèmes sont durables d'un point de vue technique.

Bande métallique disposée devant une menuiserie pour en assurer l'étanchéité.

Matériau composé d'un mélange de granulats (sable, gravier...), d'un liant (ciment...), d'eau et d'adjuvants.

Très performant mécaniquement, le béton est utilisé sous différentes formes (poutrelles, dalles, chapes, blocs pour la construction de maisons individuelles) et branché pour celle des logements collectifs ou bâtiments non résidentiels.



Béton coulé autour d'une armature métallique.

Béton non armé léger, comportant de multiples petites bulles d'air lui conférant de bonnes qualités d'isolation thermique.

Béton faiblement dosé disposé en fond de fouille destiné à éviter le contact de la terre avec le béton de fondation.

Signifie que le béton a subi une compression avant sa mise en oeuvre dans le but d'augmenter sa résistance.

Elément en béton coulé en atelier ou sur site, utilisé sur chantier lorsque sa prise est faite. Seule reste à faire la liaison avec le reste de la construction.

Ensemble constitué par le cadre de porte (le dormant), la porte (l'ouvrant) et la quincaillerie (paumelles et serrure).

Remplissage constitué de pierres, de briques ou de moellons en vrac.

Eléments préfabriqués permettant le montage, par emboîtement, de conduits de cheminée ou de ventilation.

Ouvrage vitré en avancée sur une façade.



Panneau de coffrage utilisé pour la construction des murs en béton.

Eléments de construction préfabriqués à base d'argiles. Elles peuvent être pleines ou creuses.

Concevoir et réaliser un ouvrage en le découpant en plusieurs éléments aussi simples et répétitifs que possible (revêtement de sol, pré-dalles, toitures...) Plus le calepinage est précis et rigoureux, plus le coûts de construction s'en trouve réduit.



Méthode consistant à boucher les jonctions entre 2 matériaux ou supports à l'aide d'un cordon de mousse en polyuréthanne afin que l'air ne puisse pas pénétrer.

Elément industriel rectangulaire constitué de plâtre et utilisé pour la construction de cloisons.

Composition d'éléments décoratifs et géométriques jointifs, formant une revêtement de sol.

Espace laissé libre derrière le parement extérieur d'un bâtiment.

Document administratif devant être demandé avant toute mutation de terrain au maire de la commune concernée. Il indique notamment si le terrain peut être affecté à la construction, les limitations éventuelles au droit de propriété et l'état de desserte des lieux par les réseaux publics. Ce document dispose d'une validité de 18 mois maximum.