Elément de construction du poteau central d'un escalier fixé au sol.

Rampe ou le remplissage du côté ouvert d'un escalier, palier ou étage pour empêcher l'utilisateur de tomber sur le côté.

Elément de remplissage vertical d'une balustrade ou d'un garde-corps, généralement positionné pour la protection des utilisateurs.

Espace réservé au logement de l'escalier et parois délimitant cet espace. La cage d'escalier est la pièce contenant l'escalier.

Elément décoratif placé sur le dessus d'un poteau.

Le collet de la marche est la partie la plus étroite d'une marche du côté intérieur dans la partie tournante de l'escalier.

Paroi verticale entre deux marches consécutives d'un escalier.

Elément qui protége la surface de piétinement des marches.

Limon dont le bord supérieur a été coupé afin de correspondre au profil des marches. La crémaillère (escalier à l'anglaise) est le montant oblique supportant les marches. Contrairement au limon, il est situé sous les marches et peut être unique en plein milieu des marches.

Contremarche remplissant partiellement le jour entre deux plans de marche afin de fermer cet espace.

Hauteur libre, verticale et minimale au-dessus de la ligne de pente de l'escalier.

Échappée Hauteur de passage, prise verticalement entre le nez de marche et la partie inférieure du plancher ou de la volée au dessus (mini : 1,90 m ; généralement : 2,10 m).



Mur sur lequel repose l'escalier.

Distance mesurée horizontalement entre les faces internes des limons. L'emmarchement est la largeur utile de l'escalier entre les 2 limons ou les murs.

Elément vertical permettant l'espacement des marches.

Ouvrages destinés à relier des niveaux d'habitation différents.

Escalier en bois avec les marches reposant sur des crémaillères.



Escalier en bois avec l'extrémité des marches encastrée dans les limons.

Escalier tournant décrivant une spirale/hélice autour d'un jour d'escalier.

Escalier tournant composé d'une volée suivie d'un palier intermédiaire d'où partent deux volées.

Profondeur d'une marche, mesurée entre deux nez de marches consécutifs. Le giron doit permettre de poser le pied à plat.

Elément de remplissage triangulaire sous un limon au niveau d'un étage ou d'un palier.