Dans chaque habitation, l'installation électrique doit être commandée par un disjoncteur général

Son rôle :

- permettre, grâce à une commande manuelle, de couper le courant dans l'ensemble du logement,

- veiller à ce que la puissance utilisée ne dépasse pas celle souscrite dans votre abonnement,

- couper automatiquement le courant en cas d'incident électrique comme un court-circuit.

 

Si le disjoncteur est différentiel, il joue un rôle supplémentaire de protection si votre installation comporte une bonne prise de terre.

Chaque sortie de fils partant du disjoncteur vers les prises, les lampes ou les appareils ménager est protégée par un coupe-circuit à fusible (autrefois appelé "plomb") ou un petit disjoncteur divisionnaire destiné à interrompre le courant dans cette partie de l'installation en cas d'incident. Cette solution permet de situer la panne et de continuer à disposer de courant électrique dans les circuits non-concernés. Dans une maison, le disjoncteur est placé entre le compteur et l'ensemble de l'installation intérieure.