Panneau de papier peint utilisé en dessus-de-porte, dessus de cheminée ou devant de cheminée.

Cadre de forme variée, le plus souvent rectangulaire, avec les angles coupés ; à l'intérieur, on y trouve soit des scènes d'inspiration myhtologique (des amours, généralement), soit des ornements.



motif vertical à l'extrémité d'une guirlande ou d'une draperie ; très fréquent.



Couleur à l'eau.

Outil électroportatif employé pour décoller les vieux papiers peints. Son réservoir incorporé est rempli d'eau, laquelle est chauffée afin de produire de la vapeur qui imprègne et décolle le papier peint. Il ne reste plus qu'à gratter ce dernier facilement avec une spatule.



Image colorée soit au pinceau, soit au pochoir, dont le dessin est imprimé en xylographie à la façon des gravures.

Action d'imprimer sur un papier ou un cuir des motifs en relief ou en creux.

forme de guirlande en arc, le plus souvent répétitive, avec des rythmes variés ; très fréquents.



Procédé d'application électrostatique donnant à une surface l'apparence du velours. L'aspect final est plus sec que dans le cas d'une impression en tontisse car toutes les fibres se déposent parallèlement les unes aux autres.

Procédé d'impression à l'aide d'un écran cylindrique ou d'une trame de soie dont on laisse libres les mailles correspondant à l'image à imprimer.



Aspect subtilement dégradé des teintes voisines obtenu lors de l'impression à la planche de bois par une façon particulière de charger la planche en couleur et grâce au coup de poignet donné par l'imprimeur lors de son application sur le papier.



Synonyme de lé pour les tissus. Il existe les grandes laizes (tissus autour de 280cm de large) et les petites laizes (autour de 140cm de large). C'est également la largeur des papiers peints.

Portion de papier peint formant une largeur de rouleau sur le mur. En général, il est de 50 centimètres de large sur une hauteur égale à celle du mur. On peut également parler de bande de papier peint.

  Épongeable

Ne supporte qu'un passage de chiffon humide.

  Lavable

Supporte un coup d'éponge humide avec un léger détergent.

  Lessivable

Peut être nettoyé avec un détergent sans solvant, et supporte jusqu'à 100 passages.

  Lessivable à la brosse

Résiste aux nettoyages fréquents avec un détergent sans solvant ou une poudre abrasive : revêtement à toute épreuve !



Colle à appliquer au dos du papier peint
Colle à appliquer directement sur le mur

Revêtement préencollé


Pelable (uniquement pour un vinyle) : la couche vinylique se détache facilement tout en laissant en place le support papier qui constituera une couche de fond pour le tapissage suivant.
Strippable:

le papier peint s'enlève intégralement laissant le mur d'origine prêt à être retapissé.



Résistance satisfaisante

Bonne résistance

Très bonne résistance


Sans raccord ou raccord libre
Raccord droit
Raccord sauté
Inverser les lés : il faut inverser un lé sur deux à la pose (tête bêche). Vous ne trouverez cette indication que sur certaines références d'unis, cela permet d'obtenir des raccords parfaitement invisibles.


Capacité d'un revêtement à résister au lessivage ou au lavage abrasif sans altération d'aspect.

Le marouflage consiste à fixer une surface peinte légère sur un support plus rigide avec de la colle forte dite maroufle qui durcit en séchant.

Papier peint constitué d'une feuille d'aluminium soudée à chaud. Il convient aux espaces sombres comme les couloirs. Il est idéal pour les ambiances tamisées et met en valeur le style baroque.