Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail
Les réserves du frac Île-de-France

Dès l’automne 2020, le frac île-de-france bénéficiera d’un nouveau lieu pour accueillir ses réserves : un nouveau bâtiment – d’une surface de 2 000 m2 – va être acheté par la Région Île de- France avec le concours de l ‘État / Ministère de la Culture (5,3 millions d’euros TTC), au coeur d’un site investi par la Fondation Fiminco à Romainville afin d’accueillir la collection du frac.

Le frac île-de-france se dote désormais d’un nouvel équipement à Romainville, dernier élément de son projet multi-site et d’un dispositif pensé en forme de triptyque : au Plateau à Paris, un lieu consacré à la production, au Château à Rentilly, un lieu pour exposer régulièrement la collection et à Romainville, des réserves pour une conservation optimale de la collection. Par cette triple implantation touchant différents publics - dans Paris, en petite et grande couronne - le frac inscrit son action au coeur des territoires de la région, tout en poursuivant sa diffusion hors-les-murs avec sa collection riche de plus de 1 600 oeuvres.

À Romainville, au-delà de la fonction de stockage, il s’agit de donner à voir autrement la collection et ses coulisses. Ainsi, des actions de médiation seront entreprises autour des oeuvres, des métiers et missions liés à la collection, en termes de conservation, restauration et diffusion.

Près d’un quart des espaces du bâtiment seront rendus accessibles au public, une proportion inédite dans un lieu dont la fonction principale est le stockage et la conservation d’oeuvres.
Les réserves occuperont un bâtiment neuf au sein de ce nouveau pôle d’art contemporain de l’est parisien - ancienne friche industrielle en cours de réhabilitation par l’agence d’architecture Freaks – qui hébergera également des ateliers et résidences d’artistes, l’espace d’exposition de la Fondation Fiminco, plusieurs galeries d’art contemporain (Air de Paris, Fabienne Leclerc, Imane Farès, Vincent Sator, Jocelyn Wolff) et l’association Jeune Création.

Des actions seront menées en synergie avec les différents acteurs du site – artistes résidents, galeries, fondations - pour favoriser les rencontres et échanges, et des projets spécifiques de diffusion seront mis en place en association avec les partenaires de proximité, pour un ancrage fort du frac île-de-france sur ce nouveau territoire.

Le cabinet d'architecture FREAKS est basé à Paris. Il est dirigé par trois architectes Yves Pasquet, Cyril Gauthier et Guillaume Aubry.
Ce cabinet d'architecture privilégie la prospection, la recherche et l'expérimentation.

Le groupe immobilier Fiminco a missionné l'agence FREAKS afin de réhabiliter d'anciennes usines du quartier de l'Horloge à Romainville en Fondation d'art contemporain.

Outre le bâtiment neuf de 2.000 m2 de stockage d'oeuvres d'art sensibles devant accueillir la collection du FRAC Île-de-France, cette réhabilitation s'articulera autour d'une grande halle d'usine de 800 m2 (ancienne chaufferie dotée d'une hauteur sous plafond de 13 mètres) dédiée à des expositions grands formats, mais également de nombreux espaces dévolus à des galeries d'art contemporain doublés d'équipements publics comme une librairie, un café, un auditorium...

Vous pourrez découvrir, dans sa globalité, ce projet en suivant ce lien, mais également découvrir les nombreuses réalisations de ce cabinet.

Maîtrise d'oeuvre FREAKS - Maîtrise d'ouvrage Fiminco - Surface 11.700 m2 SDP - Commande.

+ d'infos sur le frac Île-de-France
+ d'infos sur la Fondation Fiminco

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail